Les forces kurdes avance vers les derniers avant-postes d’extrémistes dans l’est de la Syrie — agence

0
36

MOSCOU, le 18 janvier. /TASS/. Les groupes kurdes ont de l’Syrienne des Forces Démocratiques (SDF) progressent vers le reste des avant-postes de terroristes, sur la rive orientale de l’Euphrate, de l’agence de presse Kurde Firat a rapporté, citant un SDF de commande de déclaration.

Selon la déclaration, les groupes extrémistes ont subi de graves pertes à proximité de l’est ville Syrienne de Hajin comme un résultat d’une opération effectuée par des miliciens Kurdes, qui forme l’épine dorsale de SDF. Ils ont avancé d’un kilomètre dans le territoire contrôlé par l’État Islamique, groupe terroriste (interdit en Russie).

Selon l’agence, le SDF groupes de contrôle établi sur la ville d’Al-Sousa, l’État Islamique est la principale place forte de la région, à la suite de heurts violents le 15 janvier. Plus tôt, la colonie voisine d’Al-Shafaa a également été libéré. Plus de 2 000 civils, dont des terroristes utilisés comme boucliers humains, ont été libérés.

Actuellement, l’Etat Islamique terroristes détiennent une superficie d’environ 15 000 kilomètres carrés, près de la frontière avec l’Irak.

Le 10 septembre 2018, le SDF a lancé une opération contre l’Etat Islamique dans l’est de Deir ez-Zor province. Selon l’Observatoire Syrien des Droits Humains, un total de 1 100 terroristes ont été tués dans des opérations terrestres et des frappes aériennes de la coalition internationale en Syrie. Les Kurdes, les pertes étaient estimées à 600 personnes. La coalition frappe a tué près de 300 civils, dont 130 enfants.